Skip to main content

Dernières nouvelles

Développer son entreprise : quand la vision devient réalité

Sur le plancher des vaches

dsc_0298Saviez-vous que, pour construire le plancher du hall d’entrée principal de la Sucrerie de la Montagne, Pierre Faucher, son fondateur, a repêché à la main des dizaines d’immenses pierres (sans jeu de mot!) de la rivière Rigaud.

C’était sa manière à lui de créer cet endroit unique que deviendra la Sucrerie de la Montagne, avec des fondations qui viennent de la belle région de Rigaud… D’ailleurs, laissez-moi vous raconter une histoire concernant ces pierres…

Taillées et aplanies une à la fois afin de créer le plancher en question, les pierres ont révélé des fossiles fort détaillés et très intéressants pour expliquer l’histoire géologique de la région. Un jour qu’un groupe de géologues visite la Sucrerie, Pierre surprend les gens à quatre pattes sur le plancher du hall à scruter lesdits fossiles et à s’extasier devant leur qualité.

Une offre surprenante!

Pour ces géologues, l’étude de ces fossiles se faisant beaucoup mieux dans un laboratoire que plié en 4 sur un plancher de cabane à sucre, ils décident d’offrir 1000$ pour chacune des pierres disposées sur le plancher du hall. On se rappelle qu’il y en a quelques dizaines…

Pierre refusera gentiment l’offre généreuse du groupe de géologues en affirmant que ces pierres font partie de la Sucrerie et qu’il ne désire pas s’en départir. Pierre, c’est un peu cela : il accorde de la valeur et de l’importance à des objets qui, comme ce plancher, donnent sa personnalité à ce qu’il a construit de ses mains, année après année. L’âme de la Sucrerie n’est pas à vendre, pour ainsi dire!

La croissance…

agrandissement_sucrerieEt suite aux succès des premières années de son entreprise, Pierre n’a pas eu le choix de construire, bâtir, agrandir, augmenter, améliorer. Ces travaux sont toujours faits dans un esprit d’authenticité. Chaque objet est sélectionné, trié, choisi afin de faire de la Sucrerie un endroit qui nous émerveille à chaque visite.

Pas de place pour le kitsch, pas de place pour le toc!

Chaque agrandissement, chaque rénovation apportée à la cabane d’origine se fait dans les règles de l’art et en ligne directe avec la vision de Pierre : une cabane à sucre où l’on retrouve l’ambiance d’autrefois, une nourriture de haute qualité et où on respecte ce grand art que sont « les sucres ».

Un de ces agrandissements se fera à la suite d’un reportage de huit minutes à heure de grande écoute que le réseau de télévision CTV tournera sur la Sucrerie de la Montagne, en 1979. Les retombées sont quasi immédiates et Pierre entreprend de démonter une vieille grange qui a 100 ans d’âge (quand on vous disait « authenticité »…) pour en récupérer les matériaux et construire une nouvelle salle à manger adjacente à la cabane d’origine. C’est ce qui lui permet d’accueillir cette toute nouvelle clientèle attirée par le reportage télévisé et par les bons commentaires des clients de la Sucrerie.

Et cet agrandissement ne sera pas le seul. Il y en aura plusieurs au cours des années, suivant la croissance constante de la clientèle. Le dernier date d’ailleurs de 2016 avec l’ajout de La Bête Sauvage, nouvelle salle de 140 places avec sa propre cuisine du terroir à base de viande sauvage.

Avec les agrandissements, Pierre a la vision d’une cabane à sucre ouverte à l’année. À la fin du printemps, il n’a pas envie de fermer ses portes pour plusieurs mois avant de reprendre les activités. C’est donc avec la même détermination et le même esprit visionnaire que Pierre s’associera au secteur touristique afin de créer une attraction unique en son genre pour les étrangers qui visitent le Québec. Ce sera d’ailleurs le sujet d’un prochain article de blogue.

Lors de votre prochain passage, n’hésitez pas à demander à Pierre ou à son fils Stéfan les divers travaux d’agrandissement qui ont eu lieu à la Sucrerie de la Montagne. On vous montrera même le bâtiment d’origine, encore bien incorporé à l’ensemble de la Sucrerie. Écouter l’équipe de la Sucrerie nous raconter tout le labeur qu’il y a derrière cette belle entreprise est toujours passionnant!

À bientôt!

Nouvelles connexes

Pierre et les rencontres : de l’authenticité et des histoires qui durent!

Saviez-vous que Pierre Faucher attire les gens comme un aimant? Lorsque j’ai demandé à Vincent,...

L’aventure en Afrique du Sud

Peut-être le savez-vous, mais au cours de son voyage autour du monde, Pierre a eu...

Rencontre avec Stéfan Faucher

Plusieurs de nos derniers articles de blogue avaient pour sujet le fondateur de la Sucrerie...